webleads-tracker

Blog

FLUIDES FRIGORIGENES FLUORES - ARRETES DU 29 FEVRIER 2016

FLUIDES FRIGORIGENES FLUORES

ARRETES DU 29 FEVRIER 2016

 

Deux arrêtés sont venus compléter le décret du 28 décembre 2015.

 

Principales dispositions du dispositif réglementaire :

X Confirmation qu’il est obligatoire pour les exploitants de faire effectuer une vérification ponctuelle périodique d’étanchéité, y compris en présence d’un dispositif de détection permanente, mais dans ce cas selon une périodicité aménagée (par exemple : tous les 6 mois au lieu de tous les 3 mois).

X Les différents dispositifs de détection sont les suivants :

* Les dispositifs de détection à mesures directes :

- Déplacement d’un détecteur mesureur ou d’un détecteur électronique en tout point de

l’équipement présentant un risque de fuite. Le détecteur est adapté au fluide frigorigène contenu dans l’équipement à contrôler;

- Application d’un produit moussant ou d’eau savonneuse à condition que l’ensemble des éléments de l’équipement soit accessible;

- Introduction d’un fluide fluorescent dans le circuit pour repérage à la lampe UV.

* La méthode de chute de pression à l’azote

* Les dispositifs de détection à mesures indirectes qui sont définis ainsi :

 

Un dispositif de détection de fuites est un dispositif permanent qui analyse au moins un des

paramètres suivants:

a) La pression;

b) La température;

c) Le courant du compresseur

d) Les niveaux de liquides;

e) Le volume de la quantité rechargée.

 

ATTENTION :

1) Les dispositifs dits « contrôleurs d’ambiance » (détecteurs fixes de fuites dans l’air à méthode directe) ne font plus partie des dispositifs reconnus.

2) Les dispositifs à mesures indirectes doivent avoir un seuil de détection équivalent à

30gr/an. Actuellement, aucun système commercialisé ne répond à cette exigence.

X Le tableau des périodicités de l’article 4 manque de précision pour être conforme au Règlement Européen 517/2014 :

Pour les équipements de réfrigération fixes, de climatisation fixes et les PAC fixes contenant des quantités de HFC > 500t.eq. CO2, il n’y a pas le choix d’installer ou non un dispositif permanent, le dispositif permanent est obligatoire et la périodicité est donc tous les 6 mois.

X Un CERFA N° 15497-1 regroupe 3 documents jusqu’ici séparés : la fiche d’intervention, le certificat de contrôle d’étanchéité et le Bordereau de Suivi de Déchets.

Il est accompagné d’une notice. Il peut être établi sous forme électronique.

 

ATTENTION : Juridiquement, ce document est d’ores et déjà obligatoire.

 

NOUVEAUTES : La marque de contrôle d’étanchéité (bleue) et la marque signalant un défaut d’étanchéité (rouge).

* La marque de contrôle d’étanchéité mentionne la date limite de validité du contrôle d’étanchéité (= la date du prochain contrôle)

* Pour les 2 marques, le rectangle central indique le numéro d’attestation de capacité de l’opérateur qui l’a apposée.

 

ATTENTION : l’entrée en vigueur de ces marques devra se faire au plus tard le 1er juillet 2016

 

RAPPELS :

1) Etiquetage des équipements

Pour les équipements autres que ceux à circuit hermétiquement scellé (équipements de réfrigération fixes, de climatisation fixes et les pompes à chaleur fixes), l’indication des mentions prévues à l’article 12, paragraphe 3, du règlement (UE) n° 517/2014 du 16 avril 2014 doit être apposée par les opérateurs réalisant la mise en service des équipements. «Les mentions sont apposées de façon visible, lisible et indélébile, par les opérateurs sur les équipements déjà en service lors du premier contrôle d’étanchéité effectué après le 1er juillet 2016.».

 

L’étiquette requise comporte les informations suivantes :

a) Une mention indiquant que le produit ou l’équipement contient des gaz à effet de serre fluorés ou qu’il en est tributaire;

b) La nomenclature acceptée par l’industrie pour les gaz à effet de serre fluorés concernés ou, à défaut, le nom chimique;

c) A compter du 1er janvier 2017, la quantité, exprimée en poids et en équivalent CO2, de gaz à effet de serre fluorés contenue dans le produit ou l’équivalent, ou la quantité de gaz à effet de serre fluorés pour laquelle l’équipement est conçu et le potentiel de réchauffement planétaire de ces gaz.

 

L’étiquette requise comporte l’information suivante, le cas échéant :

Une mention indiquant que les gaz à effet de serre fluorés sont contenus dans un équipement hermétiquement scellé;

L’étiquette est parfaitement lisible et indélébile et est placée:

a) Soit à côté des vannes de service servant à la charge ou à la récupération des gaz à effet de serre fluorés ;

b) Soit sur la partie du produit ou de l’équipement qui contient les gaz à effet de serre fluorés.

L’étiquette est libellée dans la ou les langues officielles de l’État Membre dans lequel aura lieu la mise sur le marché.

 

2) Obligation de changement de fluide :

Pour la 1ère fois la réglementation oblige les exploitants, à compter du 1er juillet 2016, à faire enlever systématiquement et obligatoirement des fluides frigorigènes contenus dans un équipement en bon état de fonctionnement.

Cette obligation concerne les CFC (Ex : R 12, 502) dans un équipement à circuit non hermétique.